Le Moulin Lelarge
 
Site très ancien connu dès 1292 qui se composait d'un moulin à blé et d'une foulerie (lieu ou l'on dégraisse et feutre la laine) car l'activité textile était traditionnelle dans la vallée de la Suippe.

Il n'y a donc rien de surprenant qu'avec l'avènement de l'ère industrielle d'importantes filatures se soient implantées sur d'anciens sites hydrauliques.
Ce fût le cas à Boult ou en 1865 la famille Hennegrave établit une filature de laine et tissage.

A la fin du XIXème siècle, l'usine était exploitée par l'entreprise Lelarge et Cie qui possédait 4 manufactures :
     - à Bazancourt (274 métiers à tisser et 4000 broches de filature peignée)
     - à Boult-sur-Suippe (75 métiers à tisser)
     - à Courlancy (quartier de Reims) apprêt et lavage de laine
     - à Reims (495 métiers à tisser 6000 broches de filature cardée 1100 broches à retordre)

Le moulin est entièrement détruit à la guerre de 14-18. Les bâtiments sont reconstruits à partir de 1920. Le bâtiment  d'eau porte encore à ce jour la date de 1921. Son activité se poursuit jusque vers 1970.
Après avoir été occupé pour divers entrepôts, il est abandonné puis acheté en 2003 par Gérard et Marie-France Labruyère qui ont consacré énormément de temps et d'énergie à le restaurer.
Gérard Labruyère, passionné par tout ce qui touche à l'hydroélectricité a remis en état l'une des 2 turbines subsistantes, qui, à ce jour, fournit l'électricité domestique du moulin. Il y a trois passages d’eau sous le moulin. M et Mme Labruyère ont restauré les mécanismes des vannages ; ceux-ci doivent être actionnés tous les jours pour maintenir le niveau à la retenue légale. Dans la partie « usine », le couple a fait son habitation, qui a gardé l’aspect « industriel ».





Turbine remise en état par M et Mme Labruyère (photo de l'Union) :